La fabrication

Procédures de fabrication

 

Matériaux

 

Le bois

Les bois exotiques ou résineux utilisés dans la fabrication de nos mobiliers urbains sont issus exclusivement de forêts de plantation. De premier choix, ces bois sont rigoureusement contrôlés à chaque étape de leur transformation.

La fonte

En fonte grise ou en fonte G5, elle est utilisée pour les piètements de nos bancs et banquettes, pour les bornes et pour les grilles d'arbre.

L'acier

Tous les produits proposés sont réalisés intégralement en acier, qualité E24. L'approvisionnement est effectué sur le marché de l'Union Européenne avec certificats d'origine. Les aciers employés pour la réalisation des barrières, potelets et bornes sont conformes aux normes mentionnées dans le tableau ci-dessous : 

Tubes en acier, tubes ronds, carrés et rectangulaires de précision soudés longitudinalement par induction à partir de produits laminés à chaud ou à froid, revêtus ou non. Dimensions - conditions techniques de livraison.

A49646-Août 97
NFEN 10-210-2
Octobre 97

Acier pour galvanisation par immersion à chaud.

NFA 35503
Nov. 1994 

Profils creux pour la construction finis à chaud en aciers de construction non alliés et à grains fins.

EN 10210-1 Août 94
EN 10210-2 Oct. 97 

Profils creux pour la construction formés à froid en aciers de construction non alliés et à grains fins.

EN 10219-1 Oct. 97
EN 10219-2 Oct. 97 

Produit de fonderie - aciers moulés d'usage général en construction mécanique.

A 32034
Sept. 94 

Matériaux métalliques - essai de traction Partie 1 : Méthode d'essai.

EN 10002-1
Oct. 90 

Produit de fonderie tolérances dimensionnelles et surépaisseur d'usinage.

A 00510
Sept. 90 

 
Principales caractéristiques des aciers E24 : 

  • Résistance à la traction : 36-44 daN / mm2
  • Allongement avant rupture : 28%
  • Résilience : 7 daJ / cm3

Procédés génériques de fabrication

 

La maîtrise du processus de fabrication est basée sur les éléments suivants : 

  • Les spécifications d'achats apparaissent sur les commandes fournisseurs.
  • Les matières et composants sont désignés sur les nomenclatures d'approvisionnement?
  • Les Procédures Atelier définissent les règles générales applicables à chaque opération.
  • Les modes opératoires et critères d'acceptation spécifiques sont définis sur les fiches d'éxécution qui font référence aux plans, aux gabarits de contrôle ou aux pièces témoins à utiliser.
  • Les processus spéciaux, comme le soudage et la peinture, sont conduits par les opérateurs qualifiés.

 

En particulier, les processus de soudure, traitement anti-corrosion et peinture sont réalisés de la manière suivante : 

 

  • Soudure
    • L'ensemble des soudures est réalisé par des soudeurs ayant satisfait aux épreuves de qualification des soudeurs définies par la norme EN 287-1 et validées par un organisme indépendant.
    • Toutes les soudures sont réalisées sur des gabarits spécialement conçus à cet effet.
    • Les soudures sont meulées soigneusement afin d'éviter les bourrelets et les vides sur les faces planes des profilés.
    • Les soudures sont piquetées et grattées afin d'être débarrasées du laitier de soudure. 

 

  • Traitement de surface contre la corrosion
    • Les traitements contre la corrosion appliqués sont pour tout le mobilier urbain, l'électrozingage suivant la norme EN 12329 (août 2000), et / ou la galvanisation à chaud.

      Une protection anticorrosion à long terme repose sur plusieurs facteurs. Le design de la pièce, le choix du système de protection, la maintenance et l’environnement auront tout au long de son utilisation une influence sur sa performance. Cette performance est étroitement liée au choix d’un système anticorrosion adapté ainsi qu’à sa correcte mise en oeuvre.

      Polyzinc, la protection anticorrosion de l’acier
      Cette technologie dite Duplex combine protection cathodique et effet barrière. Il s’agit d’un système bicouche, composé d’un primaire riche en zinc, Interpon Polyzinc 790, recouvert d’une finition polyester.
      Il est destiné à la protection de l’acier, après un traitement de surface obtenu soit par grenaillage, soit par phosphatation avec passivation.

      Polyzinc, l’assurance d’un support bien protégé
      L’expertise d’AkzoNobel PC en la matière remonte à 1992, période à laquelle a été lancé le premier primaire riche en zinc formulé en peinture poudre thermodurcissable.
      Depuis, afin de s’assurer de la bonne mise en œuvre du SystèmePolyzinc, AkzoNobel PC conseille et forme les applicateurs et propose la certification par l’intermédiaire de l’organisme indépendant Bureau Véritas qui effectue périodiquement des audits de contrôle chez les applicateurs agréés.
      L’obtention de la certification se traduit par la garantie du système par AkzoNobel PC jusqu’à 10 ans.

 

  • Peinture
    • Les pièces sont préparées par lot de peinture identique. La fiche suiveuse mentionne le numéro RAL de la peinture et l'épaisseur minimale de peinture à réaliser. Les pièces font l'objet d'un contrôle visuel lors de la préparation. A la fin du procédé de peinture, l'épaisseur est contrôlée au moyen d'un DELTASCOPE et notée sur la fiche suiveuse. Les pièces sont soigneusement stockées pour être transmises à l'atelier de préparation des commandes.
    • La poudre polyester électrostatique est appliquée à une épaisseur minimale de 180 microns.
    • Le système satisfait à un essai de 1000h au brouillard salin suivant la norme ISO 7253.
    • Le procédé de peinture permet d'obtenir les meilleurs résultats à l'évaluation des degrés de détérioration, de cloquage et d'enrouillement définis par la norme NFT 30071.